top of page

La Sophrologie

Dernière mise à jour : 14 févr. 2023

La sophrologie est un ensemble de techniques visant le développement de la conscience et l'harmonisation du corps et de l'esprit. L'objectif est de vivre une existence plus sereine, en harmonie avec soi et le monde environnant....



Qu'est-ce que la Sophrologie ?


La sophrologie peut être définie comme un ensemble de techniques visant le développement de la conscience et l'harmonisation du corps et de l'esprit. L'objectif est de vivre une existence plus sereine, en harmonie avec soi et le monde environnant.

Le site officiel de la Sophrologie Caycédienne (www.sofrocay.com) la définit comme suit: "La Sophrologie caycédienne est une discipline qui aide chacun à développer une conscience sereine au moyen d’un entraînement personnel basé sur des techniques de relaxation et d’activation du corps et de l’esprit. Elle se fonde sur l’observation et l’étude de la conscience, de la perception corporelle et de la relation corps-esprit, ainsi que leur influence sur le mode de vie.

Son objectif est d’aider à renforcer les attitudes et valeurs positives au quotidien, dans le champ professionnel comme personnel, ainsi que de développer les capacités de gestion active du stress et des émotions négatives."


Les origines de la sophrologie


Médecin neuropsychiatre colombien, le Pr. Caycedo invente le terme "sophrologie" en 1960 à partir des 3 vocables grecs: Sos qui signifie harmonie, Phren qui signifie esprit, conscience et Logos qui signifie science. La sophrologie se définit ainsi comme la "science de la conscience en harmonie".

Pour mettre au point les concepts et la méthodologie de la sophrologie, Caycedo a puisé dans de nombreuses sources: . la psychiatrie phénoménologique existentielle, . la neurologie contemporaine, . la psychologie occidentale (Jung, Freud, Jaspers), . les techniques d'hypnose et de relaxation occidentale, . des techniques utilisées dans le yoga, le bouddhisme et le zen.


Structuration des courants de la sophrologie


La diversité des courants de la sophrologie n'a pas empêché leur structuration. Il existe diverses structures plus ou moins anciennes. Voici les principales :


  • la Société Française de Sophrologie (SFS) : la plus ancienne structure, créée en 1966, a pour objectif de promouvoir la sophrologie. Elle regroupe différents courants se réclamant en France de la sophrologie et se préoccupe d'apporter une information rigoureuse et complète sur cette pratique ainsi que de veiller au respect des règles déontologiques. Elle met à disposition sur son site un annuaire des sophrologues adhérents à la SFS ainsi que des écoles et instituts de formation en sophrologie agréés par elle.

Pour en savoir plus, voir le site de la Société Française de Sophrologie: www.sophrologie-francaise.com


  • le Syndicat National des Sophrologues (SNS): créé en 1995, ce syndicat est un organisme représentatif de sophrologues professionnels exclusivement caycédiens c'est-à-dire que tous les adhérents sont obligatoirement titulaires du diplôme de master spécialiste en sophrologie caycédienne. Il défend les intérêts professionnels et matériels de la nouvelle « profession de Sophrologue Caycédien® » et oeuvre à faire reconnaître et protéger le titre par les Pouvoirs Publics. Il diffuse sur son site un annuaire des sophrologues caycédiens adhérents.

Pour en savoir plus, voir le site du Syndicat National des Sophrologues: www.sophro.com


  • le Syndicat des Sophrologues Professionnels (SSP): créé en 2003 à partir du constat que les sophrologues praticiens du domaine prophylactique et social était minoritaire au sein du Syndicat National des Sophrologues. Ce syndicat prône une plus grande ouverture à tous les courants de la sophrologie et travaille à faire reconnaître une véritable profession à part entière. Il revendique 700 adhérents à ce jour.

Pour en savoir plus, voir le site du Syndicat des Sophrologues Professionnels:www.syndicat-sophrologues.fr


  • la Fondation Alfonso Caycedo / Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne: cette fondation est l'institution fédératrice de la sophrologie en tant que discipline de recherche, ainsi que de la Sophrologie Caycédienne comme méthode clinique et socio-prophylactique. C'est la fille du Dr Caycedo, Natalia Caycedo, qui dirige cette fondation en collaboration avec son époux.

Parmi les structures composant la fondation, figurent :

- la Fédération Mondiale de Sophrologie Caycédienne, chargée de fédérer les sophrologues caycédiens et de créer des délégations locales, nationales et internationales,

- la section Sofrocay® responsable de la définition des programmes et de l’organisation de l’enseignement de la Sophrologie Caycédienne. La dénomination SOFROCAY® est l'abréviation de « Sophrologie Caycédienne ».


Pour en savoir plus, voir le site Sofrocay®/Académie Internationale de Sophrologie Caycédienne: www.sophrologie-caycedienne.com ou www.sofrocay.com


  • la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (FEPS): anciennement Coordination des Ecoles Professionnelles en Sophrologie (CEPS) créée en 2000, cette coordination est devenue fédération en 2011. Cette structure est "née de la volonté d’élaborer un programme de formation en Sophrologie unifié afin de proposer aux futurs praticiens une formation toujours plus performante débouchant sur un diplôme à même d’être mieux reconnu." Elle regroupe à ce jour 11 écoles de formation à la sophrologie.

Pour en savoir plus, voir le site de la Fédération des Ecoles Professionnelles en Sophrologie: http://ecoles.sophrologues.fr/accueil.html


  • le Groupe d'Epistémologie de la Sophrologie (GES): créé en mai 2010, le GES est une unité de recherche associée à un répertoire de travaux, d'interviews de sophrologues spécialistes et à un annuaire professionnel international. Ce groupement est soutenu, à ce jour, par la FEPS, la SFS, ainsi que par 2 autres écoles en France et une en Belgique.

Pour en savoir plus, voir le site du Groupe d'Epistémologie de la Sophrologie:www.sophrologie-recherche.com


  • l'Alliance Professionnelle Européenne des Ecoles en Sophrologie (APEES): cette structure de création récente (début 2012) est un regroupement de Centres de Formation Professionnelle de Sophrologues. Le but de l’APEES est de promouvoir les Ecoles qui forment des Sophrologues Professionnels. Ces écoles se sont engagées à appliquer une Charte d’Enseignement qui répertorie les critères fondamentaux préconisés par les Etats Généraux de la Formation en Sophrologie qui ont lieu annuellement depuis 2008. L'APEES est composée aujourd'hui de 17 écoles qui ont chacune, au-delà du tronc commun d’enseignements, des spécificités d’accompagnement dans le domaine social, pédagogique, éducatif, médical ou psychothérapeutique.

Pour en savoir plus, voir le site de l'Alliance Professionnelle Européenne des Ecoles en Sophrologie : http://apees-sophrologie.com


Sophrologie Caycédienne et non Caycédienne


Le terme sophrologie n'a jamais été protégé par Caycedo dans son usage public et la sophrologie a ainsi donné lieu à diverses ramifications dans plusieurs domaines (notamment la santé et la formation).

Caycedo a déposé en 1988 au titre de la propriété intellectuelle l'appellation de "Sophrologie Caycédienne". Ainsi les sophrologues se prévalant de "caycédiens" sont ceux qui sont formés exclusivement dans une école de la Fondation Caycedo.

Les enseignements transmis par les écoles de sophrologie non caycédiennes sont pour la plupart très proches de ceux qui ont fait les fondements de la sophrologie. Mais, de par leurs sensiblités différentes, elles ont contribué en un élargissement et un enrichissement des pratiques pour le sophrologue. On trouve souvent dans la littérature le terme de "sophrologie plurielle" pour caractériser cette évolution de la sophrologie respectueuse de l'évolution et de la diversité des courants.

59 vues

Posts récents

Voir tout

Komen


bottom of page